FAQ

Vous trouverez ici toutes les réponses aux questions que l’on se pose le plus souvent au sujet de l’autoconsommation et de l’énergie photovoltaïque.

Si vous vous posez des questions supplémentaires, 

vous pouvez nous contacter directement et nous y répondrons pour vous !

Autoconsommation

La composition de votre foyer, vos besoins en électricité, et la surface disponible en toiture, sont des paramètres qui vont influer sur le choix de la puissance de l’installation. Généralement, pour un foyer moyen, la puissance de l’installation est de 3 kWc ou 6 kWc. Voici les prix pour une installation photovoltaïque d’une puissance de :

  • 3 kWc : à partir de 7 500 €TTC
 
  • 6 kWc : à partir de 12 500 €TTC
 

Notez qu’il est possible de commencer par installer 3 kWc, puis quelques années plus tard de compléter son installation pour atteindre un total de 6 kWc.

N’hésitez pas à remplir notre formulaire pour demander un devis gratuit concernant une Installation Photovoltaïque.

Vous disposez de plusieurs aides pour vous accompagner dans votre projet d’installation photovoltaïque :

  • La Prime à l’Autoconsommation : c’est une prime de l’État pour inciter les propriétaires à investir dans un projet photovoltaïque qui est indexée sur la puissance de l’installation photovoltaïque. Par exemple, elle s’élève à 1 140 € pour une installation de 3 kWc, et à 1 710 € pour une installation de 6 kWc. Cette prime s’applique en déduction de vos factures électriques sur les 5 premières années.

https://terresolaire.com/Blog/aide-photovoltaique/prime-autoconsommation/

  • EDF Obligation d’Achat : c’est le rachat par EDF de votre surplus d’électricité photovoltaïque convertie. Il s’agit donc de revendre à EDF la partie de votre production qui n’est pas autoconsommée. Les tarifs de rachat sont de 0,10 €/kWh pour des installations d’une puissance inférieure ou égale à 9 kWc.

  • Ma Prime Rénov’ : c’est une aide de l’État destinée aux travaux de rénovation énergétique. Elle couvre de multiples natures de travaux, parmi lesquels les installations solaires photovoltaïques. Cette prime est accordée et évaluée en fonction des ressources du propriétaire.

https://www.faire.gouv.fr/aides-de-financement/simulaides

Une fois que la déclaration préalable de travaux a été validée par votre Mairie et l’accord obtenu, un installateur se rend chez vous pour mener une visite technique afin de déterminer précisément le matériel nécessaire (système d’intégration approprié, longueur de câbles, cheminement, etc…). Une fois réalisée, l’installation de votre centrale solaire peut avoir lieu. Les travaux sont très rapides puisqu’il faut compter une journée pour une installation photovoltaïque de 3 kWc, et deux jours pour une installation de 6 kWc.

La demande de raccordement Enedis s’effectue une fois les travaux terminés. C’est l’étape la plus longue puisqu’il faut compter jusqu’à 6 mois pour qu’Enedis traite la demande.

La plupart des toitures abritent des surfaces inertes, inexploitées énergétiquement, dont il est intéressant de valoriser le potentiel qu’elles offrent. Le potentiel énergétique d’une toiture correspond au productible solaire, c’est-à-dire à la quantité d’électricité que pourrait générer une installation photovoltaïque chaque année, en kWh/an.

Nous proposons aux propriétaires des Études d’Opportunité évaluant le potentiel énergétique de la ressource solaire en toiture, le coût de l’installation, le temps de retour sur investissement ainsi que la rentabilité globale du projet sur sa durée de vie. Ce genre d’étude vous permet de prendre du recul sur la pertinence du projet, sans pour autant vous engager sur la réalisation des travaux.

N’hésitez pas à remplir notre formulaire pour demander un devis gratuit concernant une Étude d’Opportunité Photovoltaïque.

Il s’agit de la durée nécessaire au projet pour que les économies qu’il génère dépassent l’investissement initial. Le Temps de Retour sur Investissement dépend de plusieurs facteurs, comme le Taux d’Autoconsommation, le potentiel énergétique de la toiture, ou la maintenance. Pour une installation photovoltaïque, il est généralement compris entre 7 et 11 ans. Toutes les économies réalisées au-delà de cette durée constituent une plus-value.

L’autoconsommation consiste à consommer directement l’énergie électrique convertie par les panneaux photovoltaïques de votre installation solaire. Elle permet de couvrir tout ou partie de vos besoins en électricité. En autoconsommant l’électricité photovoltaïque de votre installation, vous faîtes fonctionner vos appareils électriques comme si de rien n’était, mais sans consommer l’électricité du réseau EDF. Vous restez cependant raccordé au réseau EDF.

L’autoconsommation présente de multiples intérêts :

  • En premier lieu, elle offre des économies financières substantielles. Vous ne payez pas à votre fournisseur d’énergie l’électricité que vous autoconsommez. De plus, lorsque votre installation photovoltaïque convertit plus d’électricité que vous n’en consommez, vous bénéficiez du rachat du surplus de l’électricité photovoltaïque qui est injectée sur le réseau.
 
  • Les prix de l’électricité ne cessent d’augmenter, et cela n’est pas près de s’arrêter. Chaque année, c’est en moyenne une hausse de 3 à 5 % qui s’applique. En autoconsommant, vous ne subissez donc plus les hausses systématiques du prix de l’électricité. Vous vous épargnez aussi une partie des taxes indexées sur votre consommation du réseau.
 
  • Autoconsommer sa propre électricité verte, c’est aussi gagner en indépendance énergétique et agir vertueusement en faveur de la transition énergétique. Votre installation photovoltaïque en autoconsommation avec revente de surplus augmente la valeur de votre bien immobilier.
 
  • Votre installation photovoltaïque en autoconsommation avec revente de surplus augmente la valeur de votre bien immobilier.

Le Taux d’Autoconsommation représente la proportion d’électricité autoconsommée par rapport à la quantité d’électricité totale convertie par votre installation photovoltaïque. Il s’exprime donc en %. Plus le Taux d’Autoconsommation est élevé, meilleures sont les économies financières réalisées, puisque l’électricité autoconsommée ne coûte rien. C’est pour cela qu’il faut chercher à maximiser son Taux d’Autoconsommation en faisant évoluer ses habitudes de consommation.

Votre installation photovoltaïque étant une installation solaire, il s’agit, quand cela est possible, de décaler ses consommations électriques en journée, quand le soleil brille. L’idée est de couvrir la plus grosse partie de ses besoins électriques durant la journée afin de minimiser la consommation provenant du réseau EDF le reste du temps (soirée et nuit). Il s’agit ainsi de faire évoluer ses habitudes de consommation en ayant cela à l’esprit.

Plusieurs démarches administratives sont nécessaires pour installer une micro-centrale photovoltaïque :

  • Déclaration Préalable : C’est un document Cerfa à remettre à votre Mairie indiquant votre intention de travaux pour votre projet d’installation photovoltaïque en toiture. La Mairie a un mois pour vous répondre, passé ce délai sans aucune réponse de leur part, vous avez le droit de débuter les travaux.
 
  • Demande d’un raccordement de production : C’est une demande en ligne auprès d’Enedis pour raccorder votre installation de production photovoltaïque au Réseau Public de Distribution d’électricité.
 
  • CONSUEL : C’est une attestation de conformité électrique, certifiant que l’installation électrique répond bien aux normes.
 

N’ayez crainte, notre Bureau d’Études se charge de l’intégralité de ces démarches à votre place !

Une installation photovoltaïque se compose de cinq éléments :

  • Un système d’intégration adapté à la toiture, sur lequel viennent se fixer les panneaux. Il est généralement garanti 20 ans.
 
  • Des panneaux solaires photovoltaïques, qui convertissent l’énergie solaire en énergie électrique. Ils sont garantis 25 ans à 84 % de leur performance initiale.
 
  • Des micro-onduleurs, qui convertissent le courant continu des panneaux photovoltaïques en courant alternatif 50 Hz et 250 V. Ils sont garantis 25 ans.
 
  • Un coffret de protection électrique.
 
  • Une acquisition de données liée à une passerelle de communication, pour connaître sa production photovoltaïque et sa consommation en temps réel.
 

Tout le matériel possède des certificats de conformité au regard des normes françaises et européennes. Les panneaux photovoltaïques proviennent d’une marque française de distribution.

Une fois que la déclaration préalable de travaux a été validée par votre Mairie et l’accord obtenu, un installateur se rend chez vous pour mener une visite technique afin de déterminer précisément le matériel nécessaire (système d’intégration approprié, longueur de câbles, cheminement, etc…). Une fois réalisée, l’installation de votre centrale solaire peut avoir lieu. Les travaux sont très rapides puisqu’il faut compter une journée pour une installation photovoltaïque de 3 kWc, et deux jours pour une installation de 6 kWc.

La demande de raccordement Enedis s’effectue une fois les travaux terminés. C’est l’étape la plus longue puisqu’il faut compter jusqu’à 6 mois pour qu’Enedis traite la demande.

Une visite technique est recommandée, une fois tous les 5 ans, pour vérifier le bon serrage des vis du système d’intégration, et inspecter attentivement la centrale solaire en toiture. Le nettoyage des panneaux photovoltaïques est recommandé à raison d’une fois par an, pour qu’ils maintiennent une bonne production.

L’acquisition des données de production recueille les performances individuelles des panneaux photovoltaïques ainsi que des micro-onduleurs, ce qui permet d’identifier très facilement tout problème éventuel. Dans ce cas, une intervention ciblée peut ainsi être menée.

Le contrat de revente du surplus de l’électricité photovoltaïque à EDF Obligation d’Achat est valable 20 ans. Le tarif de rachat reste le même sur toute la durée du contrat. Au-delà des 20 ans, vous pouvez souscrire à un nouveau contrat de revente, une fois le premier arrivé à son terme. Attention, il ne faut pas confondre la durée de vie avec la durée de garantie. Bien que les rendements de conversion des panneaux photovoltaïques et des micro-onduleurs diminuent légèrement avec le temps, votre installation solaire restera fonctionnelle et exploitable bien après la fin du contrat de revente et la fin de garantie du matériel. Il faut bien compter 35 ans avant d’envisager le remplacement du matériel photovoltaïque.